Voir tous les "points sur"

Cabinet Alterjuris
Avocats à la Cour
105, Bd Voltaire
75011 Paris
Tél. : 01.58.30.71.47
Fax : 01.79.75.18.89
Remplissez notre formulaire
 
Posez votre question en ligne, recevez un devis gratuit, envoyez votre réglement et recevez votre réponse dans les 2 à 4 jours ouvrés.
Contactez-nous
 
telecharger le plugin flash Pour visualiser l'animation, merci de télécharger le pluginflash

Licenciement économique: les propositions de reclassement doivent nécessairement émaner de l'employeur.

Le 01 juillet 2009

Préalablement à son licenciement, une salariée a reçu par courrier, une offre de reclassement sur un poste. Cette offre a été suivie d'un message ...

Préalablement à son licenciement, une salariée a reçu par courrier, une offre de reclassement sur un poste. Cette offre a été suivie d'un message électronique comportant le descriptif du poste à pourvoir.

La salariée a saisi le Juge estimant que son employeur avait manqué à son obligation de reclassement.

La méconnaissance par un employeur de son obligation de reclassement prive le licenciement de cause réelle et sérieuse.

Or, en l'espèce, la proposition de reclassement n'a pas été faite par l'employeur, mais par une autre entreprise que celle dans laquelle la salariée était employée.

La Cour de Cassation a considéré que les propositions de reclassement ne doivent émaner que de l'employeur.

En n'y procédant pas lui-même, l'employeur a manqué à son obligation de reclassement.

Arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation du 27 mai 2009. n° de pourvoi : 07-44022.